Collège BRESTOIS des Généralistes Enseignants

CNGE

Etude AdoDesp

DUMG Brest

16/01/2018
Imprimer cet article

Dépression de l’adolescent associée à la dépression parentale : dépistage, prévalence et prévention secondaire à partir de la rencontre de parents déprimés en soin primaire et avantage de l’articulation avec les Maisons de l’Adolescent.

La dépression est difficile à repérer, prévenir et traiter chez l’adolescent à cause de symptômes multiformes et de parcours de soins complexes et stigmatisés. L’existence d’une dépression parentale est un facteur de risque important et reconnu de développement d’une dépression chez les adolescents (30% des adolescents de parents déprimés présenteraient une dépression). Les médecins généralistes ont un accès important à la dépression d’adultes, potentiellement parents d’adolescents, ce qui pourrait permettre un repérage précoce de la dépression de l’adolescent.

Le projet AdoDesp a pour but d’évaluer les avantages à réaliser un dépistage et une prévention secondaire de la dépression de l’adolescent à partir de la rencontre de parents déprimés en soins primaires au sein d’un parcours de soin articulant soins primaires et dispositif spécialisé (Maison des adolescents) en comparaison avec un dépistage et une prévention secondaire en soin courant.

Responsable :
-  Sophie Lalande : lalande_sophie@yahoo.fr
-  Florian Stephan : florian.stephan@chu-brest.fr